NAVIGATION - SEARCH

2007

« Il faudrait pouvoir tout dire », a bien dit Victor-Lévy Beaulieu. Mais peut-on tout dire? En a-t-on seulement les moyens, la capacité, ou même le courage? Car les zones d’ombre, quel que soit le lieu d’où nous parlons et tentons d’agir dans nos communautés respectives, sont nombreuses et portent avec elles un trouble, un oubli, un silence qu’il peut être difficile d’avouer, et surtout d’assumer. Comment expliquer alors les lacunes de l’histoire, de nos manuels de littérature, de nos mémoires personnelles?

Nous inviterons une fois de plus des écrivains, chercheurs, enseignants à nous parler de ces oublis, de la part trouble à laquelle ils nous confrontent. Du même coup, nous questionnerons l’Institution — l’Histoire, l’école, les manuels, l’opinion commune… —, tenterons de démonter ses mécanismes non sans nous demander si en vouant ainsi au silence des dimensions majeures de l’expérience humaine et littéraire nous ne nous aveuglons pas sur nous-mêmes, nos sociétés, notre travail de passeur. Que serions-nous prêts à replacer au devant de la scène pour nous, nos étudiants, nos contemporains? Que devrions-nous sortir du silence?

 Le colloque en textes

Jean Larose

Lucie Robert

Martine Delvaux

Marie Gagnier

René-Daniel Dubois

Rachel Bouvet

Gilles Jobidon

Jacques Pelletier

Larry Tremblay

Raymond Paul

Yves Lamontagne

Éric Roberge

Benoît Dugas

 

Le colloque en photos