NAVIGATION - SEARCH

2013

L’amour et la haine, la paix et la guerre, le plaisir et la douleur, le rouge et le noir ont-ils tant changé depuis 1000 ans qu’il n’y a que les écrivains contemporains qui peuvent en parler à la manière d’aujourd’hui pour qu’on les comprenne? Est-il juste de dire que pour un collégien, lire les auteurs québécois de son temps l’aide à mieux saisir notre monde complexe et l’humain qui s’y cherche? L’univers familier, celui qui dit ce que nous sommes dans notre temps, est-il un meilleur gage d’intérêt et de réussite chez les étudiants de cégeps que l’étrangeté, le lointain, la vieille histoire? Quelle culture en dérade sur l’océan des mass médias favorise la pensée citoyenne responsable, engagée et critique? Quels sujets le devoir ou l’éthique professionnelle soumettent-ils au décret de l’austère censure? Devons-nous oser parler de la mort à ceux qui n’y pensent pas? Et de la souffrance? Que diraient les poètes qui ne sont plus s’ils nous entendaient chanter leurs vers sur une musique qu’ils n’ont pas connue ou s’ils se voyaient défiler en photos sur un écran de cinéma? Voilà autant de questions qui ont animées nos discussions lors de ce colloque où la littérature tangue entre mémoire et actualité.

Le colloque en textes

Patricia Posadas

 

Le colloque en photos